Alain-Charles Beau

LE NU MASCULIN

A GROUP SHOW
samedi 21 mai – samedi 9 juillet 2022
prolongation jusqu’au samedi 23 juillet 2022

SHIRTOLOGY 1998 – 2002

Alain-Charles Beau

photographies
samedi 5 mars – samedi 9 avril 2022

Enfant, Alain-Charles Beau est « sensibilisé » à l’image et au regard par les travaux photographiques de son père, André Beau. Après des études de monteur de film, il effectue son service militaire à l’Établissement Cinématographique et Photographique des Armées. En 1973, il approfondit sa pratique de la photographie au cours du tournage d’un film documentaire à Java, Indonésie, sur lequel il est assistant réalisateur. Ses photographies du temple de Borobudur seront publiées dans Borobudur de Jacques Dumarçay.

À partir de 1977, il devient chef monteur de grands reportages et de documentaires pour la télévision. Il collabore principalement aux productions de l’Agence Française d’Images dirigée par Roger Stéphane.

À partir de 1980, Alain-Charles Beau devient également auteur-photographe. En 1982, il expose son premier travail, Les Éclaireurs, une série en noir et blanc, dans un univers proche du livre Sa Majesté des mouches de William Golding, à la Galerie Régine Lussan, Paris. La même année, il devient réalisateur de films de commande. Environ 350 films seront réalisés dans tous les domaines, à l’exception de la fiction : Luxe, Histoire, Musées, Arts.

Suivent plusieurs expositions de photographies : Les Mythes de nos nippes, en 1983, série en noir et blanc sur le travail d’un atelier d’enfants dédié à la création de vêtements au Musée d’Art Moderne de Paris. Série archivée dans les Collections de Paris Musées. Un mariage juif, en 1987, premier prix photo du concours international du Museum of Jewish Diaspora, Tel Aviv. Suerte, en 1997, série en noir et blanc sur les novilleros, exposée à Saint-Rémy-de-Provence.

À partir de 1995, Alain-Charles Beau se consacre à un travail sur le couturier Christian Lacroix. Six années auprès du styliste lui permettent d’archiver près de 10 000 images sur la Maison de Couture. En parallèle, il photographie le travail des stylistes Jacky Rzenno et Marc Schils de la marque Shirtology de 1998 à 2002. En 1998, une série de photographies en noir et blanc est présentée dans l’exposition Histoire d’une création de Haute Couture de Christian Lacroix, à l’initiative du ministère de la Culture et de la délégation aux Arts plastiques. Cette série est acquise par le Fonds National d’Art Contemporain. En 2008, sur l’invitation de Christian Lacroix, Alain-Charles Beau participe aux Rencontres d’Arles de la Photographie avec l’exposition Avec Christian Lacroix. 1995-2000.